Un recrutement raté coûte cher

Un recrutement raté, cela coûte très cher !

Toutes les études sont concordantes : le recrutement est un exercice difficile qu’appréhende les chefs d’entreprises.
Les difficultés résident autant dans l’identification des bons profils que dans la capacité à les attirer et à les conserver.

L’exercice est en effet d’autant plus frustrant que la réussite n’est pas garantie au bout du chemin : 36% des CDI sont rompus avant la fin de la première année, et le pourcentage de rupture à l’initiative de l’employeur est faible !

Un échec lors d’un recrutement, c’est en moyenne :

  • 2 mois de processus de recrutement,
  • 1 à 3 mois de période d’essai non concluante,
  • 2 à 3 mois pour recruter à nouveau (le deuxième recrutement est souvent plus long : chat échaudé craint l’eau froide !),
  • 1 à 3 mois pour une nouvelle période d’essai,

Au total, c’est de 6 mois à 1 an de perdu pour l’entreprise.

Lorsque l’on cumule les coûts engendrés par cet échec (coûts directs, indirects, perte d’opportunités) :

L’addition arrive rapidement à plusieurs dizaines de milliers d’euros.

>> Formez-vous aux bonnes pratiques et limitez les risques !

Nous appeler
Le cabinet